ASSELIFE
Bienvenue sur ASSELIFE, n'hésitez pas à vous inscrire pour participer aux discussions avec les membres de la communauté !

actualités nationales ou internationnales

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Jeu 31 Mar - 17:39

AFP, Mise a jour : 31 mars 2011
Les forces pro-Ouattara aux portes d'Abidjan, des soldats français déployés

Le président ivoirien reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara n'avait jamais jeudi été aussi près de la victoire: ses combattants marchent sur Abidjan et le chef des armées de son rival, le chef d'Etat sortant Laurent Gbagbo, a fait défection.

Les forces pro-Ouattara le 29 mars 2011 à Duekoué

AFP

Des soldats de la force française Licorne se sont déployés jeudi à Abidjan dans un quartier en proie à des pillages, selon des sources concordantes.

La force Licorne (900 hommes) est intervenue à la suite de pillages en zone 4, un quartier sud de la ville où habitent des ressortissants européens, notamment français, et qui abrite de nombreux commerces, ont indiqué ces sources proches du dossier.

Abidjan, hérissée de barrages de jeunes pro-Gbagbo, était sous haute tension et la plupart des habitants avaient préféré rester chez eux, dans la crainte d'une bataille finale dans cette métropole d'au moins quatre millions d'habitants.

Au quatrième jour d'une offensive éclair, alors que son rival gardait le silence, les troupes de M. Ouattara présentes dans la moitié nord depuis 2002 avaient pris le contrôle de la grande majorité du pays, sans rencontrer de résistance majeure sauf dans quelques villes de l'ouest, région natale de M. Gbagbo.

Depuis le début de la crise post-électorale fin novembre, qui a fait près de 500 morts selon le dernier bilan de l'ONU, M. Gbagbo, au pouvoir depuis 2000, a résisté aux sanctions internationales, tant politiques qu'économiques, avant que son régime ne vacille sous l'effet de la pression militaire et d'une défection de poids.

Le chef d'état-major de l'armée, le général Philippe Mangou, s'est réfugié mercredi soir à la résidence officielle de l'ambassadeur sud-africain à Abidjan, a annoncé jeudi le ministère des Affaires étrangères sud-africain.

Agé de 59 ans, le général Mangou avait été nommé par Laurent Gbagbo à la tête de l'armée ivoirienne en novembre 2004. Après le scrutin controversé du 28 novembre 2010, ce militaire réputé modéré avait de nouveau fait allégeance au président sortant, mais pendant des semaines le camp Ouattara avait espéré son ralliement, jamais venu.

D'autres généraux se sont ralliés à Alassane Ouattara, a affirmé sur la télévision France 24 son Premier ministre Guillaume Soro, exigeant que Laurent Gbagbo "parte maintenant" car Abidjan est "encerclé".

Jeudi, dans une solennelle et grave adresse à la Nation diffusée sur sa radio et sa télévision, M. Ouattara a appelé les militaires encore fidèles au chef d'Etat sortant à rallier ses forces.

"Il est encore temps de rallier vos frères d'armes des Forces républicaines. Le pays vous appelle", leur a-t-il lancé, les exhortant à "rejoindre la légalité".

"Malgré de nombreux appels à M. Laurent Gbagbo et à ses proches pour un transfert pacifique du pouvoir, l'unique réponse à cette main tendue a été la violence", a-t-il accusé.

Il a salué ses forces armées, engagées dans une offensive éclair destinée à "rétablir la démocratie et faire respecter le vote du peuple".

D'autres part, Alassane Ouattara, a promis que "l'intégrité physique" de son rival Laurent Gbagbo serait préservée s'il se rendait, a affirmé jeudi à l'AFP Ally Coulibaly, l'ambassadeur de Côte d'Ivoire en France nommé par M. Ouattara.

Depuis le début de l'avancée lundi, les troupes de M. Gbagbo, sauf exceptions locales, ont officiellement opéré vers Abidjan un "repli" tactique, mais qui avait tout l'air d'une déroute.

Au fil des jours, les principales villes du pays sont tombées aux mains des combattants pro-Ouattara, souvent à bord de pick-ups surmontés de mitrailleuses: la capitale politique Yamoussoukro (centre) mercredi, et jeudi le premier port d'exportation de cacao au monde, San Pedro (sud-ouest).

Des tirs à l'arme lourde ont été entendus à la mi-journée près d'un important camp de la gendarmerie fidèle au président sortant. Et des rafales d'arme automatique étaient signalées par intermittence, notamment dans le quartier du Plateau, qui abrite le palais présidentiel.

Malgré la vacillement rapide de son régime, le président sortant entretenait le mystère sur ses intentions, livrer bataille ou se retirer.

A la mi-journée, la télévision d'Etat RTI, pilier de son pouvoir, avait assuré qu'il était "dans sa résidence" d'un quartier chic d'Abidjan et non pas "réfugié dans une ambassade" comme l'affirme la "rumeur".


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par vertlabas le Jeu 31 Mar - 18:10

Non mais la cote d'ivoire , ça en devient ridicule , watara a été elu ça va faire presque 1 an et l'autre con de bagbo est toujours la à emmerder. lui faudra lui faire péter la tronche ...




.si quelqu'un s'oppose au décès du mort , qu'il parle tout de suite , parce qu'une fois le couvercle fermé , plus question de dépunaiser.
avatar
vertlabas

Messages : 3165
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Jeu 31 Mar - 19:50

vertlabas a écrit:Non mais la cote d'ivoire , ça en devient ridicule , watara a été elu ça va faire presque 1 an et l'autre con de bagbo est toujours la à emmerder. lui faudra lui faire péter la tronche ...
et oui :tire:


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par Super Yo ! le Ven 1 Avr - 7:58

Non mais il a vraiment été élu par la majorité où s'était un votre à la Birmane ?
avatar
Super Yo !

Messages : 1128
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par TINTIN42 le Sam 2 Avr - 9:42

Il y a beaucoup de morts en Cote d'Ivoire !



N'hésitez pas à faire un tour sur le forum de Rémi : http://toutlefoot.space-forums.com/
avatar
TINTIN42
ADMIN

Messages : 11485
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 20
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100002798845766

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Sam 2 Avr - 15:55

AFP - 02/04/2011 à 15:20
Libye: 9 rebelles et 4 civils tués par un raid aérien de l'OTAN
Neuf rebelles et quatre civils ont été tués par erreur vendredi soir par une frappe aérienne de l'OTAN près du site pétrolier de Brega dans l'est de la Libye, a indiqué samedi un responsable politique de la ville d'Ajdabiya chargé des relations avec les insurgés.

Un avion de la coalition a ouvert le feu à une quinzaine de km à l'est de Brega sur un convoi de cinq ou six véhicules, dont une ambulance, après qu'un rebelle a tiré en l'air à la mitrailleuse avec des balles traçantes, en signe de joie, a précisé Issa Khamis.

"C'est une erreur (du rebelle), les avions ont cru qu'on leur tirait dessus et ils ont tiré sur le convoi", a expliqué M. Khamis à l'AFP.

Neuf opposants armés ont trouvé la mort dans cette frappe, ainsi que les quatre occupants de l'ambulance, le conducteur et trois étudiants en médecine de Benghazi (est), a-t-il ajouté.

"Je suis sûr à 100% que c'était une erreur", a commenté le Dr Mohamad Ahmad, de l'hôpital d'Ajdabiya.

L'OTAN a de son côté indiqué qu'elle enquêtait sur ces informations, sans pour autant avoir ouvert d'enquête formelle.

"Nous examinons ces informations. Nous prenons toujours au sérieux les informations concernant des pertes civiles", a déclaré à Bruxelles la porte-parole de l'Alliance atlantique, Oana Lungescu.
à lire aussi

dans actualité :
Dieudonné 2 jours à Tripoli
Il est "scandalisé par cette guerre injustifiée". "Sarkozy s'est fait abuser"
Une défection de taille
Le ministre des Affaires étrangères a quitté le colonel Kadhafi pour Londres
Après avoir vu sa famille à Londres,
un conseiller de Kadhafi est reparti avec un "message fort" du Royaume-Uni
Diviser le pétrole libyen
Possible sur le papier, difficile dans la réalité...
Des otages racontent
D'Ajdabiya à Tripoli: 4 jours entre les mains des hommes de Kadhafi
Kadhafi est-il Corse ?
Il pourrait être le fils d'un officier corse des Forces françaises libres
Test grandeur nature pour le Rafale
La Libye "peut être une façon de faire de la pub" à l'avion de combat
BHL, lobbyiste de poids
Il a une influence remarquée sur la politique étrangère de Sarkozy
Points de vue actu
L'intervention en Libye au nom du devoir d'ingérence ?

"La mission de l'Otan est de protéger les civils et les zones civiles de la menace d'attaques", a-t-elle ajouté.

La frappe est survenue sur la même route entre Brega et Ajbabiya, peu avant ou après une autre attaque aérienne contre un convoi de l'armée loyaliste qui a provoqué la mort de sept soldats de l'armée libyenne et détruit une dizaine de véhicules, selon un journaliste de l'AFP.

La région de Brega est le théatre depuis trois jours de violents combats entre les forces fidèles au colonel Kadhafi et les insurgés.

Après avoir reculé vers l'est en début de semaine sous la pression des loyalistes, les rebelles ont regagné du terrain depuis vendredi soir, avec l'aide de frappes de la coalition. Ils ont affirmé samedi matin avoir repris le contrôle du site de Brega, une information qui n'a pu être vérifiée directement par les journalistes de l'AFP.


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par TINTIN42 le Sam 2 Avr - 15:59

Une ''erreur'' qui fait 13 morts tout de même.



N'hésitez pas à faire un tour sur le forum de Rémi : http://toutlefoot.space-forums.com/
avatar
TINTIN42
ADMIN

Messages : 11485
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 20
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100002798845766

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Sam 2 Avr - 16:00

AFP - 02/04/2011 à 17:16
Côte d'Ivoire: "Gbagbo vit ses derniers jours de chef d'Etat"
Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a déclaré que Laurent "Gbagbo vit ses derniers jours de chef d'Etat" de Côte d'Ivoire, samedi à Bordeaux devant quelques journalistes.

"Son entêtement est aujourd'hui criminel, il doit partir", a-t-il dit, après avoir participé à un débat de la convention nationale de la Licra qui se tient ce week-end à Bordeaux.

"Gbagbo vit ses derniers jours de chef d'Etat, la pression unanime qui s'exerce sur lui va désormais le contraindre au départ, c'est ce que nous souhaitons", a déclaré le chef de la diplomatie française. Il a estimé que Laurent Gbagbo "est ajourd'hui acculé au départ, il est totalement isolé, l'ensemble des pays africains (...) lui ont dit de partir".

"Nous suivons la situation d'heure en heure, nous faisons tous nos efforts pour qu'elle se stabilise, que le président Ouattara puisse véritablement s'installer au pouvoir et entreprendre une politique à la fois de reconstruction et de réconciliation nationale", a ajouté M. Juppé.
à lire aussi


"Nous sommes évidemment inquiets", a ajouté le ministre depuis Bordeaux, ville dont il est maire. "Nous sommes très attentifs à la situation dans Abidjan où des violences continuent à se produire", a-t-il poursuivi, "nous en avons appelé aux Nations Unies, pour que la force des Nations Unies, l'Onuci (Mission de l'ONU en Côte d'Ivoire), joue son rôle et s'interpose entre les combattants", a-t-il ajouté, précisant que "la force Licorne est en éveil pour protéger nos ressortissants dont certains ont été regroupés".

Interrogé sur les charniers que le gouvernement Ouattara affirme avoir découverts dans l'Ouest, le numéro deux du gouvernement français a déclaré: "la justice pénale internationale aura vraisemblablement son travail à faire".

Selon l'Onuci, samedi, 330 personnes ont été tuées en début de semaine à Duékoué, dans l'Ouest ivoirien, "la plupart" par des éléments des forces du président reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara.

"Il y a eu 330 personnes tuées à Duékoué de lundi à mercredi", "lors des combats" entre forces pro-Ouattara et combattants soutenant le président sortant Laurent Gbagbo, a déclaré à Abidjan à l'AFP Guillaume N'Gefa, chef adjoint de la Division des droits de l'Homme de l'Onuci, citant des "rapports préliminaires".

"Sur les 330 morts, la plupart ont été exécutés par les +dozos+ (chasseurs traditionnels) des FRCI" (Forces républicaines de Côte d'Ivoire, pro-Ouattara), a-t-il indiqué.

"Au moins 800 personnes" ont été tuées mardi 29 mars à Duékoué, prise le jour même par les FRCI, selon le bilan communiqué vendredi par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Mar 5 Avr - 17:06

AFP - 05/04/2011 à 18:09
Côte d'Ivoire: le régime Gbagbo vit ses dernières heures
Le régime du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo vivait ses dernières heures mardi: des négociations étaient en cours pour son départ, et le chef de son armée a affirmé avoir "arrêté les combats" et demandé un cessez-le-feu.
Partagez cet article sur FacebookPartagez cet article sur Yahoo! Buzzpartagezpartagez
augmenter la taille du texte diminuer la taille du texte votez réagissez
Photographe : :: Carte de Côte d'Ivoire et plan d'Abidjan situant les attaques contre les forces pro-Gbagbo (situation mardi 05/04 à 15h00 GMT) photo : AFP

Après des jours de combats à l'arme lourde qui ont fait des "dizaines de morts" à Abidjan selon l'ONU, et une sanglante crise post-électorale de quatre mois, les armes s'étaient tues dans la métropole ivoirienne, mais les habitants restaient suspendus à l'annonce de la fin de l'ère Gbagbo.

"Retranché" d'après les Nations unies dans un "bunker" au sous-sol de sa résidence, autour de laquelle avaient convergé les combattants du président reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo négociait les conditions de son départ.

Une reddition qui, selon une source proche du dossier, semblait acquise, les discussions portant désormais sur ses modalités: restera-t-il sur ses terres ou ce nationaliste farouche sera-t-il contraint à l'exil?

Selon le Premier ministre français François Fillon, "deux généraux proches" de M. Gbagbo étaient actuellement "en train de négocier les conditions d'une reddition".





Mais Paris et l'ONU exigent qu'il signe un document dans lequel il renonce au pouvoir et reconnaisse Alassane Ouattara comme président, a déclaré le chef de la diplomatie française, Alain Juppé.

Le président américain Barack Obama a appelé l'ex-homme fort d'Abidjan à "démissionner immédiatement", soutenant "fermement" les frappes de l'ONU et de la France lundi sur ses derniers bastions.

Ces bombardements sur l'armement lourd des forces pro-Gbagbo avaient précipité l'effondrement de son régime, après plus d'une décennie de pouvoir et huit jours d'une offensive éclair des forces pro-Ouattara, venues du Nord.

Ministre des Affaires étrangères de M. Gbagbo et proche parmi les proches, Alcide Djédjé jouait un rôle-clé dans l'épilogue en cours.

Il s'est rendu chez l'ambassadeur de France, dont la résidence jouxte celle de M. Gbagbo, pour négocier un cessez-le-feu "à la demande", selon lui, du sortant.

Le chef d'état-major de l'armée loyale à M. Gbagbo, le général Philippe Mangou, a peu après déclaré à l'AFP que ses troupes avaient "demandé au général commandant (la mission onusienne) Onuci un cessez-le-feu". "Nous avons arrêté les combats", a-t-il ajouté.

L'ex-opposant au "père de la Nation" Félix Houphouët-Boigny, devenu président en 2000 lors d'un scrutin déjà contesté, n'a jamais reconnu sa défaite à la présidentielle du 28 novembre 2010, un vote pourtant certifié par l'ONU. Il avait toujours refusé d'abdiquer ou de partir en exil.

Mais la résistance acharnée de ses troupes à Abidjan, qui comptait avant la crise environ 5 millions d'habitants, a plongé la ville dans le chaos.

Le Haut commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a fait état de "dizaines de morts" ces derniers jours dans des combats à l'arme lourde.

"La situation humanitaire s'est encore détériorée et est devenue absolument dramatique à Abidjan", pour le Bureau de coordination des Affaires humanitaires des Nations unies.

Le président en exercice de l'Union africaine, le chef de l'Etat équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, a condamné l'intervention de l'ONU et de la France. La Russie, membre permanent du Conseil de sécurité, a dit "étudier la légalité" de ces frappes.


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Mar 5 Avr - 17:07

AFP - 05/04/2011 à 18:20
Libye: le gouvernement prêt à des réformes, les rebelles perdent du terrain
Le gouvernement libyen a annoncé être prêt à engager des réformes pour tenter de mettre fin au conflit qui déchire le pays depuis plus d'un mois et demi, au moment où les rebelles reculaient face aux forces loyalistes près du site pétrolier de Brega.
Partagez cet article sur FacebookPartagez cet article sur Yahoo! Buzzpartagezpartagez
augmenter la taille du texte diminuer la taille du texte votez réagissez
Photographe : Mahmud Hams :: Les rebelles libyens fuient la ligne de front vers Brega le 5 avril 2011 où les forces pro-Kadhafi les attaquent à l'artillerie photo : Mahmud Hams, AFP

Mardi matin, l'Otan a mené un raid aérien contre des forces de Mouammar Kadhafi à une trentaine de km à l'est du port pétrolier de Brega où des combats pour le contrôle de cette ville située à 800 km à l'est de Tripoli, font rage depuis jeudi.

L'Alliance a affirmé peu après que l'armée loyaliste avait perdu le tiers de son potentiel après 17 jours de bombardement de la coalition internationale.

Le porte-parole du gouvernement libyen a de son côté affirmé que le régime était prêt à négocier des élections ou un référendum notamment. "Quel système politique à appliquer dans le pays? Ceci est négociable. Nous pouvons en parler. Nous pouvons avoir tout, élections, référendum, etc.", a déclaré Moussa Ibrahim à des journalistes.

Il a toutefois précisé que "le leader est la soupape de sécurité pour le pays et pour l'unité de la population et des tribus. Nous pensons qu'il est très important pour toute transition vers un modèle démocratique et transparent".

Le colonel Kadhafi a fait lundi soir une apparition en public et salué ses partisans rassemblés dans sa résidence de Bab el-Aziziya à Tripoli. Sa dernière apparition remontait au 22 mars.

Son fils Seif al-Islam a affirmé à la radio BBC 4, que l'ex-ministre libyen des Affaires étrangères Moussa Koussa, qui a fait défection à Londres, avait "dit qu'il était malade et qu'il devait aller tous les trois mois à l'hôpital Cromwell de Londres... Et nous l'avons autorisé à aller à Djerba, en Tunisie, d'abord. Il n'y pas de problème avec ça".

Le régime autoritaire du colonel Kadhafi est la cible depuis le 15 février d'une révolte populaire qui s'est transformée en guerre civile entre insurgés et forces loyales au dirigeant.

Sur le terrain, la bataille pour le port pétrolier de Brega se poursuit, les rebelles utilisant des lance-roquettes multiples face aux violentes répliques à l'artillerie des forces gouvernementales, selon un journaliste de l'AFP.

Les rebelles se trouvaient en début d'après-midi à mi-chemin entre Brega et Ajdabiya (80 km au nord), reculant d'environ une trentaine de km vers l'est, selon ce journaliste. L'armée régulière se rapprochait en fin d'après-midi d'Ajdabiya, selon des informations non confirmées par l'AFP.

L'Otan a mené un raid aérien vers 09H00 (07H00 GMT) à une trentaine de km à l'est de Brega où il a détruit deux pick-up des forces loyalistes venant de l'ouest qui avaient effectué une incursion dans le secteur déserté. Le raid n'a pas fait de victimes.

Plus tôt, les rebelles avaient réussi à s'approcher de Brega avant de reculer vers l'est en rangs dispersés sous des bombardements des forces loyalistes.

"Il n'y a pas de révolution sans revers", a déclaré à l'AFP le porte-parole du Conseil national de transition (CNT), organe représentatif des rebelles. "Mais le peuple vaincra. Kadhafi ne peut pas diriger la Libye avec sa grosse machine, ses milices et ses mercenaires... Nous sommes déterminés à combattre ce tyran, et soit on le chassera, soit il dirigera un pays vide", a-t-il ajouté.

Mardi après-midi, un pétrolier a par ailleurs accosté à Tobrouk, dans l'est de la Libye à 130 km de l'Egypte, selon Michelle Bockmann, experte des marchés pour Lloyd's List Intelligence, une publication basée à Londres.

Il doit charger mercredi la première cargaison de pétrole effectuée par la rébellion libyenne depuis l'arrêt total des exportations du pays, ce qui permettrait de financer l'insurrection contre le colonel Mouammar Kadhafi.

L'Union européenne a indiqué qu'elle ne trouvait rien à redire à l'achat de pétrole libyen, tant que les recettes de ces transactions ne profitent pas au régime du colonel Kadhafi.

La priorité affichée de l'Otan est désormais Misrata, 3e ville du pays assiégée depuis plus de 40 jours par les forces de Kadhafi. Plus de 200 personnes y ont trouvé la mort selon les rebelles.

Les avions de l'Otan ont effectué 14 bombardements lundi, a indiqué un responsable, y compris sur des défenses antiaériennes et des blindés des forces pro-Kadhafi dans la région de Misrata qui est la "priorité numéro un, en raison de ce qui se passe sur le terrain".

Revenant sur la mort de 13 Libyens -4 civils et 9 rebelles- vendredi dernier près de Brega, suite à une frappe aérienne d'un avion de l'Otan qui se croyait attaqué, l'Alliance a estimé qu'elle n'avait aucune responsabilité dans ce "malheureux accident".

"Nous avons noté que les forces d'opposition avaient déjà reconnu que c'était leur faute, et que les tirs de joie avaient provoqué la réaction" des avions alliés, a déclaré un responsable militaire.

L'ONU a de son côté relevé à 310 millions de dollars son appel de fonds pour la Libye devant lui permettre d'aider 1,5 million de personnes réfugiées ou déplacées, selon le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par TINTIN42 le Mar 5 Avr - 17:14

Tu peux pas nous faire un petit résumé ? :D



N'hésitez pas à faire un tour sur le forum de Rémi : http://toutlefoot.space-forums.com/
avatar
TINTIN42
ADMIN

Messages : 11485
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 20
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100002798845766

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par massoudu42 le Mar 5 Avr - 18:11

TINTIN42 a écrit:Tu peux pas nous faire un petit résumé ? :D

oui parce que sa donne pas envie de lire tout sa :lol:


GREEN ANGELS 20 ANS
avatar
massoudu42

Messages : 3727
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Localisation : LOIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par rob42 le Mar 5 Avr - 18:17

Si on simplifie au max:
Libye: le gouvernement prêt à des réformes, les rebelles perdent du terrain.



avatar
rob42
ADMIN

Messages : 4034
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Localisation : Kop Sud pour les sièges verts et le toit panoramique !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par massoudu42 le Mar 5 Avr - 18:20

ok merci lol


GREEN ANGELS 20 ANS
avatar
massoudu42

Messages : 3727
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Localisation : LOIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Mar 5 Avr - 18:25

massoudu42 a écrit:
TINTIN42 a écrit:Tu peux pas nous faire un petit résumé ? :D

oui parce que sa donne pas envie de lire tout sa :lol:

les jeunes et la lecture pas étonnant quand on vous lis :lol!:


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par massoudu42 le Mar 5 Avr - 18:29

pythonvert a écrit:
massoudu42 a écrit:
TINTIN42 a écrit:Tu peux pas nous faire un petit résumé ? :D

oui parce que sa donne pas envie de lire tout sa :lol:

les jeunes et la lecture pas étonnant quand on vous lis :lol!:



GREEN ANGELS 20 ANS
avatar
massoudu42

Messages : 3727
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Localisation : LOIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Mer 6 Avr - 18:22

AFP - 06/04/2011 à 15:09
Faux cancer, vraie compresse
La grosseur mesurait 16 cm et ne laissait guère de place au doute. Mais ce cancer présumé s'est révélé être une compresse oubliée onze ans auparavant dans le ventre d'un Héraultais de 72 ans, relate mercredi Midi Libre.


Vito Ferrara, paisible retraité de Mèze, souffrait de plus en plus. Un scanner passé en février révèle l'origine de la douleur: une grosseur de 16 cm en plein milieu du ventre, et que le rapport médical estime être de type cancéreuse, raconte le quotidien qui montre le retraité ses radios en main.

Un mois après, le septuagénaire est opéré. A son réveil, le médecin le rassure: "Vous n'avez rien". Son présumé cancer était en fait une compresse de 17 cm de long, 10 de large et 9 d'épaisseur qui était présente dans son abdomen.

Selon le retraité, aucun doute possible: la compresse a été "oubliée" lors d'une opération de l'estomac subie près de onze ans auparavant, en septembre 2000, dans un hôpital de la région parisienne, a assuré à Midi Libre M. Ferrara, qui réfléchit à un éventuel recours contre cet établissement.




on pourrait presque en rire si ce n ' était pas aussi grave imaginé le mec pendant 11 ans à ce faire du soucis et les traitements q il a du suivre pour rien et tout ce qui va avec quand on a ce genre de maladie sans parler des proches


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par TINTIN42 le Mer 6 Avr - 18:40

Je trouve sa honteux de faire ce genre d'erreur!



N'hésitez pas à faire un tour sur le forum de Rémi : http://toutlefoot.space-forums.com/
avatar
TINTIN42
ADMIN

Messages : 11485
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 20
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100002798845766

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par Super Yo ! le Mer 6 Avr - 18:41


Le GUD s’offre du papier glacé

Le “nouveau GUD” a une existence sporadique. Lancé il y a un peu plus d’un an dans leur “fief” de l’université de droit d’Assas (Paris 6e), le Groupe union défense avait échoué à constituer une liste pour les élections au CROUS. Et hormis une bagarre à la Sorbonne contre des militants antifascistes, quelques tractages, et une participation au 9 mai, le GUD mené par Edouard Klein s’est fait plutôt discret.

Mais, depuis le début de l’année 2011, les gudards tentent de revenir. D’abord, il y a eu ce collage de l’affiche “Et si Saddam avait raison”. Siglée “Union et défense des Chrétiens d’Orient”, on y voyait Saddam Hussein affublé d’un béret à croix celtique. Elle fut largement collée.

gud-228x300.1302081434.jpgIl y a une dizaine de jours, le GUD a renoué avec les “diffs” militantes, en distribuants un petit “huit pages” consacré à la situation en Libye et à l’immigration. Sur la Libye, une interview de Jacques Bordes coule sur plusieurs pages. Ancien compagnon de François Duprat dans les Groupes nationalistes-révolutionnaires (GNR), il est très introduit dans certains cercles du Proche-Orient.

Adhérent au Parti des musulmans de France de Mohammed Latreche,et au Parti Antisioniste de Yahia Gouasmi (un ancien colistier de Dieudonné, sur la “liste antisioniste”), Jacques Borde est un ami de Marc George, avec qui il anime le site Médialibre. Lors du congrès du FN, c’était un soutien de Bruno Gollnisch.

Interviewé en tant que “spécialiste”, M. Borde est très affirmatif en réponse aux questions des jeunes gudards. Il assure entre autres qu’“il n’y aura pas de feu vert onusien [à l’intervention en Lybie]. Ce, en raison des vetos russe et chinois”.

Mais surtout, le GUD a édité un vrai magazine, disponible en PDF sur son site, avec “Une” en quadri et papier glacé,- ce qui théoriquement coûte cher, sauf à bénéficier d’un coup de main- qui a pour titre “Le rat qui rit” (jeu de mots). Cette publication de 26 pages agrafées regroupe pour l’essentiel les textes produits par les gudards et mis en ligne sur leur site, au long de l’année 2010.

L’edito, rédigé par Edouard Klein, donne quelques pistes pour situer le GUD au sein de l’extrême droite: Anti-immigration, anti-islam, anti-euro, discours teinté de social, bref,une reprise des thèmes du FN mariniste, mais surtout du nationalisme-révolutionnaire.

D’ailleurs, Klein écrit -dans un style un peu confus- que “Marine Le Pen sera élue démocratiquement en 2012 et nous pourrons alors apprécier la force, la justesse comme le respect du mot démocratie et la façon dont ces chantres en respecteront les usages funestes présagés.”

Un peu plus loin, prévoyant une “guerre civile” préparée “par “les stratèges (…) de nos grands partis politiques institutionnels”, Edouard Klein en cite quelques “victimes”, dont “ces apatrides itinérants que le destin et la transhumance aura guidé pour un temps en nos frontières mais aussi ceux qui dont la confession religieuse tout naturellement déterminera l’incapacité intrinsèque écrite à toute possibilité d’intégration tant le poids comme la règle de la tradition y sont antinomiques”.

Microcosme

Il termine son éditorial sur une note beaucoup plus NR (on peut y déceler l’influence de Christian Bouchet et de Serge Ayoub), citant les sans-culotte et la déclaration de 1793: “Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs”.

Il y a quelques jours, le GUD tractait aussi pour le “congrès nationaliste”, organisé par le Renouveau français (groupuscule pétainiste et contre-révolutionnaire) de Thibaut de Chassey. Le GUD y tiendra un stand. Il faut dire que Thibaut de Chassey, ancien de Paris 2, a fait un bout de chemin avec le GUD au début des années 2000. Ses amis le surnommait alors “Siegdebert [son pseudonyme], médieval faf”. Cela laisse présager un rapprochement entre deux groupes aux effectifs un peu faibles, qui pourraient, dès lors, régner sur la scène d’extrême droite dans les universités.

Dans le microcosme “assassien”, le GUD tient une place particulière. Auréolé de la réputation sulfureuse de ses aînés des années 1970 à 2000, les “rats noirs”, jouent un rôle d’épouvantail dans la vie politique et associative de Paris 2. Mais surtout, il arrive à agréger des personnalités extrêmement différentes. Il en va ainsi d’Alexandre Gitakos. C’est un des responsables nationaux des Jeunesses pour la France (mouvement de jeunesse du parti de Philippe de Villiers), il fut aussi militant à l’UNI, et à France-Israël Jeunes, association de l’avocat Gilles-William Goldnadel.

Il anime un blog atlantiste, ultralibéral et conservateur. C’est un compagnon de route du GUD. Selon ses interlocuteurs, il aime se dire “gudard”, pour impressionner. Tout comme il lui arriverait de “bousculer” de jeunes militantes de l’Unef (gauche) quand il les croise dans les couloirs.

Reste à savoir comment un militant sioniste comme Gitakos peut cautionner des entretiens avec Jacques Borde, des affiches à la gloire de Saddam Hussein comme des tractages pour le congrès du Renouveau français, organisation pas vraiment philosémite…

------------

Le Bloc identitaire force encore et encore la surenchère sur l’islam

Dur, dur pour le Bloc identitaire d’exister face au Front national. Au sortir d’élections cantonales calamiteuses pour le BI, le petit parti d’extrême droite essaie de rebondir sur son thème favori: “le combat contre l’islamisation“. Comprendre: l’islamophobie.

A la veille du débat organisé par l’UMP le 5 avril, Fabrice Robert, le président du Bloc accompagné de Pierre Cassen (Riposte Laïque) et Christine Tasin (Résistance républicaine) - les trois organisateurs de l’apéro saucisson pinard (voir ici , ici, ici , là ou encore là) et des “Assises sur l’islamisation”- ont donné une conférence de presse pour exposer leurs “solutions”. Tous trois brandissent la même menace d’une “islamisation inéluctable de la société”. Les “mesures de salut public” - selon le mot de Pierre Cassen- sont, elles, divergentes.

Pour le Bloc identitaire, il faut “un référendum sur la place de l’islam en France”, et “inverser le rapport de force avec les musulmans”. “Le message doit être clair: ni mosquée, ni voile, ni subventions, ni revendications“, à lancé M. Robert qui parle même de “ré-immigration de certains musulmans”, barbarisme pour signifier le renvoi des musulmans “en terre d’islam”.

“C’est vrai que c’est faire violence aux musulmans de préconiser des mesures aussi strictes. Mais justement, nous préconisons des partenariats avec les pays musulmans, pour que les musulmans de France, puisse aller vivre leur foi en terre d’islam”, a-t-il expliqué avant de se prononcer pour “l’arrêt de l’immigration”. “Nous considérons que l’immigration, couplée à une démographie galopante de l’Islam, est une des causes importantes de l’islamisation de notre sol.”

Après avoir affirmé que“la liberté de conscience, d’expression, de changer de religion et d’aimer la personne de son choix, quels que soient sa religion, sa couleur ou son sexe, doit être respectée”, Christine Tasin, elle, est allée encore plus loin. Elle s’est prononcée notamment pour “l’interdiction du voile sur l’ensemble du territoire français”, “l’interdiction de la production de halal”, “l’interdiction d’horaires ou de lieux réservés aux femmes”, “l’interdiction de carrés musulmans et de la finance islamique”, ou encore: “faire cesser l’immigration interdire le regroupement familial et mettre fin au droit du sol qui nous amène à une situation catastrophique comme c’est le cas à Mayotte”.

Et en conclusion, elle a lancé: “Si les musulmans refusent de se soumettre à nos lois et de supprimer de leurs textes ce qui est incompatible avec la République française, l’islam devra être interdit et ceux qui désirent vivre selon la charia invités à aller vivre dans les pays musulmans. Ce n’est pas la France qui doit s’adapter à l’islam, c’est l’islam qui doit s’adapter à la France.” Un peu plus tard, interrogée par notre confrère de l’AFP, elle a maintenu ses déclarations au Point où elle affirmait être “islamophobe”. “Que les gens ne soient pas islamophobes, ça me sidère”, a-t-elle ajouté, tout en revendiquant “l’impérieuse nécessité d’être islamophobe”.

Querelles de personnes

Pas sûr pour autant que cela suffira à faire sortir le Bloc identitaire de l’ornière. Marine Le Pen et le FN sont hégémoniques à l’extrême droite. Et la candidature à la présidentielle de 2012 d’Arnaud Gouillon au nom des Identitaires est, pour l’instant, invisible. “Le contact n’est pas rompu avec le FN, assure Fabrice Robert. Il n’y a pas de mur entre nous”. “Imaginez la force de frappe que l’on aurait”, souligne-t-il. Mais le rapprochement entre des régionalistes pan-européens (le Bloc identitaire) et des nationalistes jacobins (le Front national), n’est pas chose aisée.

Au FN, on ne nie pas des contacts “individuels” avec certains identitaires, mais pas d’organisation à organisation. “Je pense qu’il y a une incompatibilité idéologique. Et s’il y a un jour compatibilité, ce seront eux qui feront le pas vers nous, pas le contraire”, nous a déclaré Louis Aliot, vice-président chargé du projet. Qui ajoute: “Certains identitaires ont un certain côté sulfureux”.

Surtout, des querelles de personnes empêchent, pour l’instant, tout rapprochement. Bruno Larebière, rédacteur en chef de l’hebdomadaire d’extrême droite Minute et cadre dirigeant du Bloc, est personna non grata au Front national. Idem pour Richard Roudier, chef de file de la Ligue du Midi. Du côté du FN, Laurent Ozon, membre du Bureau politique du parti d’extrême droite, fut un temps proche des Identitaires. Aujourd’hui, il se fait épingler chaque semaine dans Minute…

“Ca peut passer par Riposte Laïque”, indique M. Aliot. “J’ai vu Cassen à la conférence de presse que l’on a faite avec Gilbert Collard, on a discuté et il a quelques amitiés au Front. Mais ça peut être des soutiens. Je doute qu’ils soient dans un organigramme. Et je ne vois pas le Bloc identitaire dans la plateforme de gouvernement avec des circonscriptions.”

Fabrice Robert évoque, quant à lui, la possibilité d’une stratégie “avec un pied dedans, et un pied en dehors du Front national”.


Dernière édition par Super Yo ! le Mer 6 Avr - 18:45, édité 1 fois
avatar
Super Yo !

Messages : 1128
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par TINTIN42 le Mer 6 Avr - 18:44

????????????????????



N'hésitez pas à faire un tour sur le forum de Rémi : http://toutlefoot.space-forums.com/
avatar
TINTIN42
ADMIN

Messages : 11485
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 20
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100002798845766

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par Super Yo ! le Mer 6 Avr - 18:46

TINTIN42 a écrit:????????????????????

Quoi ? C'est de l'actualité.
avatar
Super Yo !

Messages : 1128
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Mer 6 Avr - 18:46

Super Yo ! a écrit:
Le GUD s’offre du papier glacé

Le “nouveau GUD” a une existence sporadique. Lancé il y a un peu plus d’un an dans leur “fief” de l’université de droit d’Assas (Paris 6e), le Groupe union défense avait échoué à constituer une liste pour les élections au CROUS. Et hormis une bagarre à la Sorbonne contre des militants antifascistes, quelques tractages, et une participation au 9 mai, le GUD mené par Edouard Klein s’est fait plutôt discret.

Mais, depuis le début de l’année 2011, les gudards tentent de revenir. D’abord, il y a eu ce collage de l’affiche “Et si Saddam avait raison”. Siglée “Union et défense des Chrétiens d’Orient”, on y voyait Saddam Hussein affublé d’un béret à croix celtique. Elle fut largement collée.

gud-228x300.1302081434.jpgIl y a une dizaine de jours, le GUD a renoué avec les “diffs” militantes, en distribuants un petit “huit pages” consacré à la situation en Libye et à l’immigration. Sur la Libye, une interview de Jacques Bordes coule sur plusieurs pages. Ancien compagnon de François Duprat dans les Groupes nationalistes-révolutionnaires (GNR), il est très introduit dans certains cercles du Proche-Orient.

Adhérent au Parti des musulmans de France de Mohammed Latreche,et au Parti Antisioniste de Yahia Gouasmi (un ancien colistier de Dieudonné, sur la “liste antisioniste”), Jacques Borde est un ami de Marc George, avec qui il anime le site Médialibre. Lors du congrès du FN, c’était un soutien de Bruno Gollnisch.

Interviewé en tant que “spécialiste”, M. Borde est très affirmatif en réponse aux questions des jeunes gudards. Il assure entre autres qu’“il n’y aura pas de feu vert onusien [à l’intervention en Lybie]. Ce, en raison des vetos russe et chinois”.

Mais surtout, le GUD a édité un vrai magazine, disponible en PDF sur son site, avec “Une” en quadri et papier glacé,- ce qui théoriquement coûte cher, sauf à bénéficier d’un coup de main- qui a pour titre “Le rat qui rit” (jeu de mots). Cette publication de 26 pages agrafées regroupe pour l’essentiel les textes produits par les gudards et mis en ligne sur leur site, au long de l’année 2010.

L’edito, rédigé par Edouard Klein, donne quelques pistes pour situer le GUD au sein de l’extrême droite: Anti-immigration, anti-islam, anti-euro, discours teinté de social, bref,une reprise des thèmes du FN mariniste, mais surtout du nationalisme-révolutionnaire.

D’ailleurs, Klein écrit -dans un style un peu confus- que “Marine Le Pen sera élue démocratiquement en 2012 et nous pourrons alors apprécier la force, la justesse comme le respect du mot démocratie et la façon dont ces chantres en respecteront les usages funestes présagés.”

Un peu plus loin, prévoyant une “guerre civile” préparée “par “les stratèges (…) de nos grands partis politiques institutionnels”, Edouard Klein en cite quelques “victimes”, dont “ces apatrides itinérants que le destin et la transhumance aura guidé pour un temps en nos frontières mais aussi ceux qui dont la confession religieuse tout naturellement déterminera l’incapacité intrinsèque écrite à toute possibilité d’intégration tant le poids comme la règle de la tradition y sont antinomiques”.

Microcosme

Il termine son éditorial sur une note beaucoup plus NR (on peut y déceler l’influence de Christian Bouchet et de Serge Ayoub), citant les sans-culotte et la déclaration de 1793: “Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs”.

Il y a quelques jours, le GUD tractait aussi pour le “congrès nationaliste”, organisé par le Renouveau français (groupuscule pétainiste et contre-révolutionnaire) de Thibaut de Chassey. Le GUD y tiendra un stand. Il faut dire que Thibaut de Chassey, ancien de Paris 2, a fait un bout de chemin avec le GUD au début des années 2000. Ses amis le surnommait alors “Siegdebert [son pseudonyme], médieval faf”. Cela laisse présager un rapprochement entre deux groupes aux effectifs un peu faibles, qui pourraient, dès lors, régner sur la scène d’extrême droite dans les universités.

Dans le microcosme “assassien”, le GUD tient une place particulière. Auréolé de la réputation sulfureuse de ses aînés des années 1970 à 2000, les “rats noirs”, jouent un rôle d’épouvantail dans la vie politique et associative de Paris 2. Mais surtout, il arrive à agréger des personnalités extrêmement différentes. Il en va ainsi d’Alexandre Gitakos. C’est un des responsables nationaux des Jeunesses pour la France (mouvement de jeunesse du parti de Philippe de Villiers), il fut aussi militant à l’UNI, et à France-Israël Jeunes, association de l’avocat Gilles-William Goldnadel.

Il anime un blog atlantiste, ultralibéral et conservateur. C’est un compagnon de route du GUD. Selon ses interlocuteurs, il aime se dire “gudard”, pour impressionner. Tout comme il lui arriverait de “bousculer” de jeunes militantes de l’Unef (gauche) quand il les croise dans les couloirs.

Reste à savoir comment un militant sioniste comme Gitakos peut cautionner des entretiens avec Jacques Borde, des affiches à la gloire de Saddam Hussein comme des tractages pour le congrès du Renouveau français, organisation pas vraiment philosémite…

* Facebook
* Google
* TwitThis
* Envoyez cette page à un ami par courriel!
* del.icio.us
* blogmarks
* Scoopeo
* Wikio
* LinkedIn
* Imprimez cet article!
* Yahoo! Buzz

06 avril 2011 Publié Actualité, FN, Nationalisme révolutionnaire, Christian Bouchet, Renouveau français, GUD, Bruno Gollnisch, François Duprat, Marc George, Axel Loustau | 7 Commentaires | Lien permanent | Alerter
05 avril 2011
Le Bloc identitaire force encore et encore la surenchère sur l’islam

Dur, dur pour le Bloc identitaire d’exister face au Front national. Au sortir d’élections cantonales calamiteuses pour le BI, le petit parti d’extrême droite essaie de rebondir sur son thème favori: “le combat contre l’islamisation“. Comprendre: l’islamophobie.

A la veille du débat organisé par l’UMP le 5 avril, Fabrice Robert, le président du Bloc accompagné de Pierre Cassen (Riposte Laïque) et Christine Tasin (Résistance républicaine) - les trois organisateurs de l’apéro saucisson pinard (voir ici , ici, ici , là ou encore là) et des “Assises sur l’islamisation”- ont donné une conférence de presse pour exposer leurs “solutions”. Tous trois brandissent la même menace d’une “islamisation inéluctable de la société”. Les “mesures de salut public” - selon le mot de Pierre Cassen- sont, elles, divergentes.

Pour le Bloc identitaire, il faut “un référendum sur la place de l’islam en France”, et “inverser le rapport de force avec les musulmans”. “Le message doit être clair: ni mosquée, ni voile, ni subventions, ni revendications“, à lancé M. Robert qui parle même de “ré-immigration de certains musulmans”, barbarisme pour signifier le renvoi des musulmans “en terre d’islam”.

“C’est vrai que c’est faire violence aux musulmans de préconiser des mesures aussi strictes. Mais justement, nous préconisons des partenariats avec les pays musulmans, pour que les musulmans de France, puisse aller vivre leur foi en terre d’islam”, a-t-il expliqué avant de se prononcer pour “l’arrêt de l’immigration”. “Nous considérons que l’immigration, couplée à une démographie galopante de l’Islam, est une des causes importantes de l’islamisation de notre sol.”

Après avoir affirmé que“la liberté de conscience, d’expression, de changer de religion et d’aimer la personne de son choix, quels que soient sa religion, sa couleur ou son sexe, doit être respectée”, Christine Tasin, elle, est allée encore plus loin. Elle s’est prononcée notamment pour “l’interdiction du voile sur l’ensemble du territoire français”, “l’interdiction de la production de halal”, “l’interdiction d’horaires ou de lieux réservés aux femmes”, “l’interdiction de carrés musulmans et de la finance islamique”, ou encore: “faire cesser l’immigration interdire le regroupement familial et mettre fin au droit du sol qui nous amène à une situation catastrophique comme c’est le cas à Mayotte”.

Et en conclusion, elle a lancé: “Si les musulmans refusent de se soumettre à nos lois et de supprimer de leurs textes ce qui est incompatible avec la République française, l’islam devra être interdit et ceux qui désirent vivre selon la charia invités à aller vivre dans les pays musulmans. Ce n’est pas la France qui doit s’adapter à l’islam, c’est l’islam qui doit s’adapter à la France.” Un peu plus tard, interrogée par notre confrère de l’AFP, elle a maintenu ses déclarations au Point où elle affirmait être “islamophobe”. “Que les gens ne soient pas islamophobes, ça me sidère”, a-t-elle ajouté, tout en revendiquant “l’impérieuse nécessité d’être islamophobe”.

Querelles de personnes

Pas sûr pour autant que cela suffira à faire sortir le Bloc identitaire de l’ornière. Marine Le Pen et le FN sont hégémoniques à l’extrême droite. Et la candidature à la présidentielle de 2012 d’Arnaud Gouillon au nom des Identitaires est, pour l’instant, invisible. “Le contact n’est pas rompu avec le FN, assure Fabrice Robert. Il n’y a pas de mur entre nous”. “Imaginez la force de frappe que l’on aurait”, souligne-t-il. Mais le rapprochement entre des régionalistes pan-européens (le Bloc identitaire) et des nationalistes jacobins (le Front national), n’est pas chose aisée.

Au FN, on ne nie pas des contacts “individuels” avec certains identitaires, mais pas d’organisation à organisation. “Je pense qu’il y a une incompatibilité idéologique. Et s’il y a un jour compatibilité, ce seront eux qui feront le pas vers nous, pas le contraire”, nous a déclaré Louis Aliot, vice-président chargé du projet. Qui ajoute: “Certains identitaires ont un certain côté sulfureux”.

Surtout, des querelles de personnes empêchent, pour l’instant, tout rapprochement. Bruno Larebière, rédacteur en chef de l’hebdomadaire d’extrême droite Minute et cadre dirigeant du Bloc, est personna non grata au Front national. Idem pour Richard Roudier, chef de file de la Ligue du Midi. Du côté du FN, Laurent Ozon, membre du Bureau politique du parti d’extrême droite, fut un temps proche des Identitaires. Aujourd’hui, il se fait épingler chaque semaine dans Minute…

“Ca peut passer par Riposte Laïque”, indique M. Aliot. “J’ai vu Cassen à la conférence de presse que l’on a faite avec Gilbert Collard, on a discuté et il a quelques amitiés au Front. Mais ça peut être des soutiens. Je doute qu’ils soient dans un organigramme. Et je ne vois pas le Bloc identitaire dans la plateforme de gouvernement avec des circonscriptions.”

Fabrice Robert évoque, quant à lui, la possibilité d’une stratégie “avec un pied dedans, et un pied en dehors du Front national”.


personnellement je trouve ça insupportable ces guerres intestines


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Mer 6 Avr - 18:47

TINTIN42 a écrit:????????????????????

franchement tu me déçois c ' est quoi tes lectures :lol!:


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par Super Yo ! le Mer 6 Avr - 18:49

L'UMPS n'a pas le monopole du ridicule, c'est tout.
avatar
Super Yo !

Messages : 1128
Date d'inscription : 09/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par black-panthère le Mer 6 Avr - 18:50

Super Yo ! a écrit:L'UMPS n'a pas le monopole du ridicule, c'est tout.

surtout q il ne tue pas :lol!:


la panthère verte

avatar
black-panthère

Messages : 3217
Date d'inscription : 27/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualités nationales ou internationnales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum